LES LEHOUILLIER

Comme pour beaucoup d'autres familles, l'arbre Lehouillier compte quelques branches; celle dont il sera question ici concerne évidemment Bibiane, ma compagne.

Louis Lehouillier est originaire de St-Ursin, en Normandie. D'après Louis-Arthur Lehouillier et All.(1991), il était le fils de André Lehouillier et Marguerite Collin, des commerçants.

Le 28 octobre 1748, Louis épousa Marie-Geneviève Duclos (Jean), âgée de 19 ans. Ils eurent 3 enfants, tous morts en très bas âge. Devenu veuf, il épousa à Batiscan, le 5 novembre 1758, Marie-Josette Cottin dit Dugal**(Jean-Baptiste), veuve de François Massicot. (Tanguay). Ils eurent 6 enfants. **Elle figure sous ce nom au registre de mariage de Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Lehouillier et Marguerite Désureau (Jean-Baptiste et Marguerite Rivard) se sont épousés à Batiscan le 3 mars 1794. Au registre, Jean-Baptiste est dit de Baptiscant et Marguerite de la paroisse Ste Geneviève. Selon Louis-Arthur Lehouillier et All. (1991), ils ont eu 8 enfants.

Jean-Baptiste Lehouillier a épousé Marie Poucville (François Poucville dit Normand et Marguerite Lessard) à Ste-Marie le 2 juillet 1822. Le couple a élevé 9 enfants selon Lehouillier et All. Selon la même source toujours, Jean-Baptiste est jeune adulte au moment de la guerre de 1812-1815 aux USA. Il dut joindre les rangs de la milice canadienne en mars 1813; il en sortira en novembre 1814. Pour services rendus à la Patrie, on lui attribue un lot de cent acres sur le territoire de ce qui deviendra Ste-Marguerite de Dorchester.

Jean-Baptiste Lehoulier et Julie Rocheleau dite Lespérance (Augustin Rocheleau dit Lespérance et Louise Vachon dite Pomerleau) ont uni leur destinée à Ste-Marie le 17 février 1846. À noter que Jean-Baptiste et Julie ont eux-mêmes signé le registre. Ils auraient eu 6 enfants.

Napoléon Lehouillier épouse Joséphine Leclerc (Louis Leclerc et Ursule Bisson) à Frampton le 25 novembre (ça m'apparaît clairement lisible dans le registre qui par ailleurs est illisible en partie pour quelques pages de cette période) 1873. Napoléon était veuf d'un précédent mariage (4 juillet 1870) avec Philomène Lacasse; une seule fille était née de ce premier mariage (philomène qui a épousé Jean Patoine).

Léoncée Lehouillier a épousé Césarée Chabot (Ludger Chabot et Marie Maure) le 20 février 1906 à Frampton. Dans un document annexe, je reviendrai plus en détail sur leur descendance.

Joseph Lehouillier et Marie Adrienne Audet (Léonce Audet et Elodie Forgues) se sont épousés à Frampton le 2 juillet 1935. Le document ci-après provient du répertoire de la collection Drouin des archives du Québec.



À noter que dans le présent document, les noms sont écrits de la façon dont ils figurent aux registres que j'ai consultés.

Dans un document en format pdf, que vous pouvez consulter en cliquant sur LEONCÉ, vous trouverez l'information que j'ai pu retracer sur la descendance de Léonce Lehouillier et Césarie Chabot. Vous pouvez vous l'approprier, évidemment; vous pouvez également l'enrichir en me transmettant de l'information additionnelle ou en me faisant part de toute erreur que vous y auriez décelée.

Dans le document annexé, les dates concernant les contemporains ont été ignorées volontairement, cette information étant considérée "sensible".


BASE DE DONNÉES MA BASE DE DONNÉES en date du 15 nov. 2014

N.B. La date de naissance des contemporains a volontairement été supprimée, cette information étant considérée "sensible".